le Jeudi 20 Mai 2021

L’or inexploré tchadien dans la ligne de mire du marocain Marita Group




MARITAOK-1.jpg

Connu surtout pour ses projets immobiliers, Marita Group Holding veut se diversifier dans les mines. Son PDG, Rahal Boulgoute, vient de conclure un partenariat au Tchad avec la Société nationale des mines et de la géologie de ce pays d’Afrique centrale. Dans le viseur du groupe marocain basé à Rabat, l’or inexploré tchadien.


Opérant dans le domaine du développement urbain et immobilier, Marita Group Holding basé à Rabat, est plus connu au Maroc pour ses projets immobiliers. Mais le groupe de Rahal Boulgoute s’intéresse également aux mines. Une de ses filiales vient de signer un mémorandum d’entente avec l’entreprise publique tchadienne Sonamig (Société nationale des mines et de la géologie) en vue de développer des projets miniers dans ce pays de l’Afrique centrale. Cet accord de partenariat a été signé dans la capitale tchadienne, N’Djamena, par le PDG de Marita Group Holding, Rahal Boulgoute.

Lire aussi|Maroc-Royaume-Uni : une nouvelle route maritime pour contourner les problèmes frontaliers du post-Brexit

Concrètement, il s’agira de réaliser des opérations de recherche puis éventuellement d’exploitation et de commercialisation de minerais. Il faut dire que le Tchad représente une destination très prometteuse et inexplorée pour les minéraux avec une richesse évidente en or, largement oubliée ces dernières années en raison de l’accent mis sur le pétrole, dont la dépendance a fini par plonger le pays dans une crise économique suite à l’effondrement du prix du baril de pétrole. Résultat des courses : le Tchad veut exploiter son or, deuxième ressource minière principale du pays, jusque-là exploité à l’échelle artisanale, surtout dans le nord, où l’on retrouve des gisements d’or hallucinants. Cette région montagneuse et aride est aussi connue sous le nom de Tibesti. C’est à partir de 2012 que ces réserves d’or ont été aperçues à même le sol. Armés de détecteurs de métaux bon marché, des milliers d’orpailleurs sont partis explorer cette région désertique qui regorge de fragments d’or 24 carats.

Lire aussi|Déclaration de la Contribution Professionnelle Unique (CPU) : la date limite, c’est avant le 1er avril 2021



Source : https://www.challenge.ma/lor-inexplore-tchadien-da...