le Lundi 17 Mai 2021

Le Maroc réitère son rejet catégorique de toutes les violations et mesures unilatérales affectant le statut juridique de Jérusalem




-1

Rabat - Le Maroc a réitéré, mardi, son rejet catégorique de toutes les violations et mesures unilatérales affectant le statut juridique d'Al-Qods Acharif et les droits légitimes du peuple palestinien à réaliser ses aspirations à la liberté et à l'indépendance. Lors de son intervention à la réunion d'urgence des ministres arabes des Affaires étrangères, tenue par visioconférence, le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a "condamné les discours haineux de certaines organisations religieuses extrémistes israéliennes". Le ministre marocain a souligné que le Maroc "partage avec ses frères des pays arabes les sentiments de profonde inquiétude face aux événements violents qui se déroulent dans la ville sainte d'Al Qods, en particulier dans le quartier de Cheikh Jarrah, qui fait face à des plans systématiques d'expulsion de ses habitants au milieu d'une escalade des attaques israéliennes contre les Maqdessis (habitants de Jérusalem), et des raids, arrestations et intimidation des fidèles pacifiques pendant le mois béni du Ramadan", selon un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères. La poursuite de ces pratiques ne ferait qu'accroître les facteurs d'escalade et de tension, ainsi que la prévalence du discours de haine, diminuant ainsi les chances de paix dans la région et plongeant la cause palestinienne et la ville sainte d'Al-Qods dans un conflit religieux et idéologique, a-t-il averti. Faisant observer que cette situation difficile est due à l'impasse qui a affecté le processus de paix pendant des années, M. Bourita a affirmé que la relance du processus de paix, selon des déterminants clairs, des fondements de la légitimité internationale, des résolutions du Conseil de sécurité et de l'Initiative de paix arabe afin de préserver les droits légitimes du peuple palestinien et relancer une dynamique constructive pour la paix, constitue la clé pour surmonter cette situation.

Le Maroc soutient, fermement et constamment, tous les efforts de l'Autorité palestinienne pour défendre les droits des habitants de la ville saine et protéger les valeurs sacrées, le statut juridique et le caractère islamique d'Al-Qods Acharif en tant que capitale de l'Etat de Palestine. Le Royaume, "qui s'attache à la paix comme choix stratégique, reste convaincu des vertus du dialogue et de la négociation vu qu'ils sont le seul moyen de résoudre le conflit israélo-palestinien, loin des actes de violence et des actions unilatérales", a conclu le ministre marocain. 



Source : https://www.magafrique.com/lemag/c/0/i/56242184/le...