امداح نبوية مغربية. الحاج البراق | https://t.co/hYxpA763F0

#Coupures



Les grandes dates du catholicisme au Japon

AFP - republié le 20 Décembre 2016

Nagasaki (Japon) - Le christianisme a été introduit au Japon avec l'arrivée des premiers missionnaires catholiques en 1549. Mais au XVIIe siècle, les chrétiens sont persécutés et le pays se ferme. L'Eglise catholique ne reviendra sur l'archipel qu'à la seconde moitié du XIXe siècle.


Voici les grandes dates de l'histoire des catholiques au Japon:

- 1549: arrivée du jésuite espagnol François-Xavier sur l'île de Kagoshima dans l'archipel méridional de Kyushu. Il reste jusqu'en 1551 et prêche à travers le pays. Des jésuites portugais reprennent le flambeau.

Au XVIe siècle, plusieurs seigneurs féodaux, soucieux de commercer avec les Européens et d'acquérir notamment des armes à feu, se convertissent au christianisme, non sans heurts: les missionnaires remplacent parfois les temples par des églises en y détruisant les statues et représentations bouddhistes. Cette puissance grandissante de l'Eglise commence à déranger. Les autorités craignent pour leur pouvoir.

- 1587: le daimyo (seigneur local) Toyotomi Hideyoshi ordonne l'expulsion des missionnaires.

- 1597: 26 martyrs crucifiés devant la foule à Nagasaki.

- 1612-1614: promulgation d'édits d'interdiction du christianisme s'étendant à tout le Japon.

Le nombre total de chrétiens est alors estimé entre 220.000 et 300.000 pour une population japonaise de 15 à 20 millions d'habitants, selon des documents d'évêques du Japon et d'historiens.

Les persécutions et martyres se multiplient: tortures, crucifixion, lente noyade par la marée montante, pratique de l'"e-fumi", le piétinement d'images saintes pour abjurer...

- 1637: Révolte paysanne de Shimabara, 37.000 tués dont principalement des paysans chrétiens.

Les chrétiens transmettent oralement leur tradition, qui s'éloigne peu à peu de ses origines et prend une forme métissée.

- 1639: édit final de fermeture du pays. Tous les Européens sont expulsés à l'exception de Néerlandais.

- 1854: convention avec les Etats-Unis qui entraînera la fin de l'isolationnisme du Japon.

- La deuxième moitié du XIXe siècle est marquée par le retour de premiers missionnaires catholiques (de la Société des missions étrangères de Paris, MEP) et par de nouvelles persécutions.

- Février 1865: consécration de l'église catholique d'Oura à Nagasaki destinée aux Européens de passage dans ce grand port.

- 17 mars 1865: découverte par un prêtre des chrétiens cachés. Le père Petitjean voit venir à l'église d'Oura une quinzaine d'hommes, femmes et enfants. "Notre coeur à nous tous qui sommes ici est le même que le vôtre", lui chuchote une femme. "Où est la statue de Sainte Marie ?"

Leur nombre a été évalué à quelque 60.000 à l'époque.

Une partie d'entre eux, pour ne pas trahir leurs ancêtres ou par peur des persécutions, ne rejoint pas l'Eglise. Restés "chrétiens cachés" ou "kakure kirishitan", ils disparaissent peu à peu et sont estimés de nos jours à quelques centaines.

- 1895: début de la construction de la cathédrale d'Urakami à Nagasaki, consacrée en 1914. Elle sera détruite le 9 août 1945 par la bombe atomique larguée à quelque 500 m par l'aviation américaine.

- 1966: publication du roman "Silence" de l'écrivain catholique japonais Shusaku Endo.

- 2016: candidature à la liste du patrimoine de l'Unesco d'églises et sites chrétiens de la région de Nagasaki. La préfecture de Nagasaki compte 130 églises catholiques.

- Fin décembre 2016: sortie aux Etats-Unis du film "Silence" du cinéaste américain Martin Scorsese, inspiré du roman de Shusaku Endo et tourné à Taïwan. Sortie dans d'autres pays prévue en janvier 2017.

Le Japon compte aujourd'hui un peu plus de 453.000 catholiques dont une grande partie d'étrangers, sur une population totale de 127 millions d'habitants.