MAP le Samedi 17 Octobre 2020

Maroc. Revue de presse quotidienne du 17/10/2020


Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce samedi :


Le Matin :

• "Le Maroc n'était pas candidat": l’ONU inflige une gifle à l'agence algérienne des Fakenews . L’organisation des Nations-Unies a infligé une gifle à l’agence de presse algérienne APS en affirmant formellement sur son site d’information officiel que le Royaume du Maroc n’a à aucun moment été candidat aux dernières élections du Conseil des droits de l’Homme (CDH) tenues cette semaine au niveau de l’Assemblée générale, démentant ainsi catégoriquement l’information malhonnête et fallacieuse colportée par l’APS, le média officiel algérien des Fakenews. L’ONU a, en effet, clairement précisé que le Maroc "n’était pas candidat" aux élections du CDH tenues le 13 octobre 2020 à New York, et que "seuls quatre pays africains", à savoir la Côte d'Ivoire, le Gabon, le Malawi et le Sénégal, étaient candidats. Et d’ajouter que ces quatre pays ont été élus à l’issue de ce scrutin pour un mandat de trois ans (2021 - 2023) au CDH pour le compte du groupe africain à l’ONU, qui a endossé à l’avance la candidature de ces pays pour pourvoir les quatre sièges vacants du groupe.

• Le Conseil de gouvernement adopte le PLF-2021 . Le Conseil de gouvernement, réuni vendredi sous la présidence du Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani, a approuvé le projet de loi de finances (PLF) pour l'année budgétaire 2021 et trois projets de décret l'accompagnant. Lors dudit Conseil, le ministre de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration a présenté les évolutions qui ont marqué le contexte national et international, notamment suite à la propagation de la pandémie du Covid-19, et les mesures prises pour y faire face, traduisant ainsi l'opérationnalisation des Hautes Directives Royales contenues dans les Discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et dans le cadre desquelles s'inscrit le PLF-2021, a indiqué le ministre de l'Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi, dans un communiqué lu lors d'un point de presse à l'issue de ce Conseil. Il a, à cet égard, souligné que les principales orientations retenues pour le PLF 2021, ont pour priorité la création de l’emploi, le soutien de l’entreprise nationale, la généralisation de la couverture sociale et la réforme des Etablissements et Entreprises Publics (EEP), traduisant ainsi un engagement fort pour une relance prometteuse et inclusive pour la période post-crise du Covid-19, notant que ces orientations reposent sur trois axes.

Libération :

• ONU: le Qatar exprime son soutien à la marocanité du Sahara et à l'initiative d’autonomie . Le Qatar a réaffirmé, jeudi devant la 4ème Commission de l’Assemblée générale de l’ONU, son soutien à la marocanité du Sahara et à la souveraineté du Maroc sur ses provinces du Sud, ainsi qu'à l’initiative d’autonomie comme base à toute solution réaliste à ce différend régional. "En ce qui concerne la question du Sahara marocain (…), le Qatar exprime son appui aux efforts du Secrétaire général de l’ONU visant à aboutir à une solution politique durable et de compromis dans le cadre du processus politique mené sous les auspices des Nations-Unies, conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, y compris la résolution 2494 d’octobre 2019, de manière à garantir la souveraineté du Royaume du Maroc" sur son territoire, a souligné devant la Commission, l’ambassadeur Représentante permanente du Qatar à l’ONU, Alya Ahmed Bin Saif Al-Thani. A cet égard, l’ambassadeur du Qatar a réaffirmé que l’initiative d’autonomie présentée par le Maroc constitue "une initiative constructive et la base à toute solution réaliste à cette question".

• L'Agence Bayt Mal Al-Qods: verse des bourses à 20 étudiants palestiniens . L'Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif a procédé au versement de la première tranche de la bourse, au titre de l'année scolaire 2020-2021, au profit de 20 étudiants inscrits à l'université Al-Qods et au lancement du projet "Clubs de l'environnement" dans les écoles de la Ville sainte, en commençant par l'école "Hassan II" à Oued El Jawz. Dans un communiqué publié jeudi, l'Agence précise que 16 des étudiants bénéficiaires de cette bourse sont inscrits dans la faculté de médecine et de pharmacie de ladite université, tandis que les quatre autres sont inscrits dans les filières de droit, des sciences humaines et économiques, outre une autre étudiante qui poursuit ses études dans une université marocaine, notant que ces bourses s'inscrivent dans le cadre du soutien de l'Agence au secteur de l'enseignement à Al-Qods. L'Agence a, également, procédé à l'accompagnement des dispositifs de la nouvelle rentrée, en assurant la sécurité des apprenants et du corps professoral, à travers l'acquisition de tablettes électroniques pour un parterre d'étudiants issus de familles nécessiteuses, afin de les aider à poursuivre les études à distance, à la lumière de l'état d'urgence sanitaire et de la fermeture de certains quartiers en raison de la propagation de la Covid-19, précise la même source. 

Al Massae :

• La confiance des ménages en berne. Depuis 2008, jamais les ménages marocains n'étaient aussi pessimistes quant à leurs situations financières et économiques. En effet, les Marocains redoutent une hausse des prix conjuguée à augmentation des taux de chômages et une faible capacité d'épargne. Pire encore, certaines familles ont du puiser dans leurs épargnes ou recourir à un crédit pour subvenir à leurs besoins durant le confinement. Ainsi, l'enquête permanente de conjoncture auprès des ménages, menée par le HCP, a révélé que la confiance des ménages s'est fortement dégradée au troisième trimestre de 2020. D'après les résultats de cette enquête, 55% des ménages déclarent une dégradation du niveau de vie au cours des 12 derniers mois, 25,6% un maintien au même niveau et 19,4% une amélioration, alors que le solde d’opinion sur l’évolution passée du niveau de vie est resté négatif, à moins 35,6 points contre moins 24,8 points au trimestre précédent et moins 20,2 points au même trimestre de l’année passée.

• Casablanca: Saisie d'une grande quantité de sacs plastiques dans une usine clandestine. Une commission d'inspection et de contrôle composée des autorités locales et des services de sécurité de la préfecture d’arrondissement de Hay Hassani à Casablanca a saisi, mercredi, 2 tonnes de sacs en plastique destinés à la vente dans les marchés et auprès des commerçants du secteur et d'ailleurs, annonce-t-on de source locale. Il a été également procédé à la saisie de 14 tonnes de matières premières entrant dans la fabrication des ces sacs prohibés, qui étaient dissimulées dans une usine clandestine située au quartier de Lissasfa 2, indique, jeudi, un communiqué de la préfecture d'arrondissement. Cette descente, menée en collaboration avec les représentants de la délégation de l'industrie, du commerce et de l'économie verte et numérique, a débouché sur la fermeture de cette unité qui opérait de nuit dans le plus grand secret, précise-t-on.

Asahraa Al Maghribia :

• Criminalité: Le COE salue les efforts du Maroc pour un rapprochement législatif avec le système européen. Le chef du Bureau du Conseil de l'Europe (COE) au Maroc, Michael Ingledow a salué les efforts déployés par le Maroc en vue d'aboutir à un rapprochement législatif et réglementaire avec le système normatif européen, notamment en ce qui concerne la lutte contre la traite des êtres humains, le financement du terrorisme et le blanchiment d'argent. Lors d'entretiens, jeudi, avec le ministre de la Justice, Mohamed Ben Abdelkader, M. Ingledow s'est félicité des efforts consentis par le Royaume en matière de lutte contre la traite des êtres humains, de financement du terrorisme et de blanchiment d’argent, objet d'un nouveau projet de loi soumis par le ministère au Parlement. Selon un communiqué du ministère de la Justice, cette rencontre, qui s'inscrit dans le cadre des relations de coopération entre le Maroc et le COE, a été l’occasion de mettre en exergue le bilan et les perspectives de la coopération entre les deux parties, concernant notamment le projet de programme de coopération proposé par la Commission européenne pour l'efficacité de la justice (CEPEJ) au titre de l’année 2021, particulièrement l’aspect relatif à la digitalisation de la justice. • Le Maroc et la France déterminés à renforcer davantage la coopération sécuritaire. Le Maroc et la France sont déterminés à renforcer davantage leur coopération sécuritaire, notamment à travers l'échange de renseignements et d’expertises et la consolidation du cadre juridique régissant leur coopération dans ce domaine, a indiqué, vendredi, le ministère de l'Intérieur. Dans un communiqué, le ministère relève qu'au cours d'une rencontre, vendredi à Rabat, entre le ministre de l’Intérieur, M. Abdelouafi Laftit, accompagné du ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, M. Noureddine Boutayeb, et le ministre français de l’Intérieur, M. Gérald Darmanin, les deux responsables, qui se sont félicités de l’excellence des relations bilatérales, ont passé en revue les volets afférents à la coopération entre les ministères de l’Intérieur des deux pays, notamment ceux ayant trait à la lutte contre la migration irrégulière, le trafic des stupéfiants et le terrorisme. Affirmant leur satisfaction par rapport aux efforts déployés, les deux ministres ont affiché leur détermination à renforcer davantage la coopération sécuritaire, notamment à travers l’échange de renseignements et d’expertises et la consolidation du cadre juridique régissant leur coopération dans ce domaine, ajoute la même source. 

Al Ittihad Al Ichtiraki :

• ONU: le Conseil de sécurité tient des consultations sur la question du Sahara marocain. Le Conseil de sécurité de l'ONU a tenu, mercredi, des consultations à huis clos sur la question du Sahara marocain, durant lesquelles les membres du Conseil ont réaffirmé leur plein soutien au processus politique mené sous les auspices exclusifs des Nations-Unies depuis 2007. Selon des sources diplomatiques bien informées contactées par la MAP, les membres du Conseil de sécurité ont également réitéré leur appui au processus des tables rondes avec la participation du Maroc, de l'Algérie, de la Mauritanie et du "polisario", qui a créé un élan positif dans le processus onusien. Ils ont, de même, souligné que la reprise du processus des tables rondes devra se faire sur la base des progrès réalisés par l’ancien Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU, Horst Köhler. A cette occasion, plusieurs pays ont soutenu l’initiative marocaine d’autonomie, dont le sérieux et la crédibilité ont été consacrés dans toutes les résolutions du Conseil de sécurité depuis sa présentation en 2007. • Le Maroc récupère 25.500 pièces archéologiques rares saisies en France. Près de 25.500 pièces archéologiques rares touchant essentiellement à la préhistoire et à la paléontologie, saisies par les Douanes françaises en 2005 et 2006, ont été restituées jeudi au Maroc. Une cérémonie a eu lieu, ce jeudi au Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM) dans la cité phocéenne au cours de laquelle ce lot archéologique exceptionnel a été remis au consul général du Maroc à Marseille, Said Bakhkhar, par le directeur interrégional adjoint des douanes et droits indirects de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA), en présence de représentants des ministères chargés de la culture et des affaires étrangères français et marocains, et des Douanes françaises. Au total, ce sont 24.459 objets fossiles et archéologiques, trilobites, dents, crânes et mâchoires d’animaux, pointes de flèches et outils taillés et gravures rupestres, provenant de sites pré-sahariens et de l’anti-Atlas, et datant de 500.000 millions d’années et de l’époque du paléolithique et du néolithique (6 130 000 ans /- 6 000 ans), qui vont retourner au Maroc.

Rissalat Al Oumma :

• M. Darmanin salue le "grand effort" de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour la culture et l'ouverture culturelle. Le ministre de l’Intérieur français Gérald Darmanin, a salué, jeudi à Rabat, le grand effort mené par SM le Roi Mohammed VI pour promouvoir la culture et l'ouverture culturelle. Le responsable français, qui s'est rendu au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain dans le cadre d'une visite de deux jours au Royaume, s'est dit "très heureux d'être au Maroc pour redire toute l'amitié qu'il y a entre nos deux pays", saluant "le grand effort" mené par SM le Roi Mohammed VI "pour la culture et l'ouverture culturelle". Faisant remarquer que son premier déplacement international a été réservé au Maghreb et au Maroc, le ministre français a souligné, dans une déclaration à la presse, qu'il entend souligner lors de ses entretiens avec les responsables marocains que, comme dans le passé "nous avons une collaboration à avoir, pour demain, qui soit forte".

• Maroc-Mauritanie: Engagement commun à promouvoir les relations économiques. La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et l'Union nationale du patronat mauritanien (UNPM) sont engagées à promouvoir les relations économiques bilatérales et à renforcer les liens entre les secteurs privés des deux pays. "Le renforcement des relations bilatérales vise surtout à raffermir les rapports entre les instances sectorielles des deux pays", a indiqué le président de l'UNPM, Mohamed Zein El Abidine Ould Cheikh Ahmed, lors d'une rencontre, jeudi à Casablanca à la CGEM, tout en se félicitant des liens solides et étroits liant les deux pays dans divers secteurs de l'économie. Il a, également, souligné l'existence de synergies dans plusieurs domaines d'activités, notamment celui des ressources halieutiques grâce à une façade atlantique réputée pour l'abondance, la diversité et l'importance de ressources ainsi qu'une stratégie dans le secteur, offrant des opportunités et un cadre incitatif. 





Nouveau commentaire :
Twitter

Le Fil | Coupures | Flash | Marrakech