1999-2018: un engagement royal sans faille pour une co-émergence de l'#Afrique | @scoopit https://t.co/GJklVPOR1Q

#Coupures



Nouamane Lahlou et Sami Yusuf en clôture de la 1ère édition du Festival de Meknès

MAP - republié le 9 Décembre 2016

Meknès - La 1ère édition du Festival de Meknès a pris fin, mercredi en nocturne, avec deux prestations de qualité interprétées par l’artiste marocain Nouamane Lahlou et la star britannique Sami Yusuf.


Les deux artistes accueillis dès leur entrée sur scène par un standing ovation, ont émerveillé le public, à travers deux concerts grandioses qui resteront gravés dans les mémoires de leurs fans d'ici et d'ailleurs. Nouamane Lahlou à la voix limpide, puissante et mélodieuse a interprété avec virtuosité et magnificence de nombreux titres à grand succès, tels "Bladi ya zinate al boldane ", "Allah Kbir", " Fès Ard Moulay Driss", "Chefochouen Ya noura" ou encore "Lemdina lekdima" .

Quant à l’icône de la musique soufie, Sami Yusuf, a charmé et gratifié le public le temps d’une soirée avec son somptueux répertoire de chants authentiques inspirés de soufisme et engagés mais aussi bien patriotiques historiques que nostalgiques.

Auteur, compositeur et interprète, Sami Yusuf, né en 1980 à Téhéran en Iran, est aussi un producteur et musicien de talent, connu sous le nom de Yussuf Islam. Fort de ses connaissances de la musique orientale et occidentale, Sami Yusuf sort son tout premier album en 2004 intitulé "Al Mu'allim"(le professeur) qui se vend à plus de 2 millions d'exemplaires dans le monde. L'album inclut les deux titres à succès "Al-Mu'allim" et " Supplication" .

La cérémonie de clôture de ce 1er Festival (2-7 décembre) fêtant le 20-ème anniversaire de sa classification par l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), patrimoine universel de l’humanité, a été rehaussée par la remise de la clef de la cité Ismaélite à l’artiste marocain, Nouamne Lahlou. Le Festival, qui permettra à Meknès d’aspirer à un développement touristique soutenu et durable, a connu une programmation artistique et cultuelle variée. Ainsi, des intellectuels présents se sont penchés, entre autres, sur l’histoire glorieuse de la ville faisant en sorte que la poétique rejoigne le politique et la spiritualité se conjugue avec les notions de développement.